Le blog du Port Ariane

Le blog du Port Ariane

La seconde écluse sur le Lez a disparu sous terre...



La seconde et dernière porte de la seconde écluse sur le Lez a été détruite aujourd'hui. L'écluse, elle, a fini de disparaitre sous la terre.

Cette écluse, de la même époque et du même type que celle du canal du midi n'était plus en service depuis 1942. Elle avait déja été en partie comblée de terre par le passé. La porte aval de l'écluse avait déja disparu depuis longtemps.
Rappelons que les écluses du canal du midi sont classées, comme tous les ouvrages qui le compose, au patrimoine mondial du l'Unesco.
Cette écluse aurait donc pu être classée aux monuments historiques.

Elle avait jusqu'à maintenant réussit a se rappeler aux promeneurs en dépassant encore des digues or aujourd'hui les travaux de renforcement des digues du Lez ont eu raison d'elle.
Les riverains, dont les plus anciens avaient connu la navigation sur le Lez jusqu'à Montpellier (Port Juvénal), l'avait vu fonctionner dans leur jeunesse.
Ces dernièrs ont parlé de "masacre" en voyant, résignés, les engins de chantier déchirer la dernière porte de cette écluse. Une page s'est tournée.



Aurait il pu en être autrement?
Cette écluse se trouvait coincée entre les anciennes écuries de la maison éclusière (aujourd'hui habitées) et le Lez. Le réhaussement des digues et donc leur élagissement n'ont certainement pas permis de preserver les 2 constructions. Un choix a été fait.
L'écluse elle même, ovale et en pierre de taille n'a pas disparu pour autant, elle a été comblée de terre, de boues (du lez!) et autres gravas de chantier... Seule la porte et son mécanisme en acier, a système de guillotine et qui n'était pas celle d'origine (1694) ont été détruits. Elle n'aurait de toute facon jamais pu resservir vu son état de corrosion.
Quant a l'écluse, elle aurait pu servir pour le futur et hypothétique port de Montpellier (Port Marianne) mais il semble que seuls des futurs archéologues pourront en profiter.

A quoi aurait pu ressembler cette écluse de nos jours?
A la même que la troisième écluse:

Vue de la troisième écluse remplie.


Vue de la hauteur et du type des bajoyers (murs de l'écluse) à la troisième écluse, certainement de la même hauteur à la seconde écluse (partie enterrée).


Vidéo panoramique des lieux avant les travaux de renforcement:



Quelques prises de vue de la seconde écluse avant qu'elle ne disparaisse complètement sous terre:

Localisation:



Vue de l'écluse déja en partie comblée de terre avant les travaux de renforcement.


Vue d'une partie visible des bajoyers arrondis.


Au fond à gauche, le théatre Jacques Coeur, Mas d'Encivades.




Sur la gauche une plaque de nivellement en bronze des ponts et chaussées.


6.000 "au dessus du niveau de la mer"



Quelques vues d'aujourd'hui:

Le bassin de l'écluse a fini d'être comblé et la dernière porte a été déchirée.
Plus aucune partie de cette écluse n'est visible.
On remarque sur cette photo que la base du talus arrive au milieu de l'ancienne écluse, rendant toute utilisation future dificilement envisageable.



Les écuries de la maison éclusière on été préservés en utilisant un mur de gabions (casier de pierre) qui a permis de réduir l'emprise de la digue.


Vue de la porte et du mécanisme arraché.


Localisation de l'ancienne porte.

La seconde écluse avait déja été traité sur ce blog: ===> VOIR ICI <===


17/06/2010
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres