Le blog du Port Ariane

Le blog du Port Ariane

Bègles (Bordeaux),le port revoit ses prix pour les bateaux logements

Bègles:



Source de l'article:


Le port revoit ses prix

Désormais, les habitants des bateaux logement payeront chacun leurs propres consommations.


 

Les pontons seront équipés de compteurs individuels. photo « SO »

Les bateaux logement, c'est comme les appartements terrestres : si les habitants ne disposent pas chacun de son compteur d'eau et d'électricité, tout le monde croit que c'est l'autre qui dépense trop et fait monter les charges…

C'est grosso modo le raisonnement par lequel la ville de Bègles en est arrivée à modifier la semaine dernière la tarification de son port de plaisance. Port qui abrite, outre le tourisme fluvial saisonnier, une quinzaine de résidents permanents. Du logement sur l'eau, d'un certain standing ou bien très social : house-boats discrètement douillets, voiliers en attente de grand large, très modestes embarcations de marins au mode de vie frugal.

Chauffé fenêtres ouvertes

Jusqu'ici, ce tout petit monde réglait un « loyer » de base en fonction de la taille du bateau, assorti de charges, et d'un « forfait hiver » identique pour tous, à 180 euros. Système, a constaté la ville « qui ne permet pas de récupérer les consommations réelles ».

« C'est parfois chauffé toutes fenêtres ouvertes, et avec les guirlandes de Noël allumées jusqu'au mois de mars », dit un témoin éclairé. Du coup, les pontons vont être équipés de compteurs individuels pour les résidents permanents.

« Il s'agit comme partout de responsabiliser les gens aux économies d'énergie », dit-on à la Ville.

Ce réajustement accompagne la fixation annuelle des nouveaux tarifs, qui augmentent de 3 %. Ainsi, pour les bateaux non habités, l'abonnement annuel s'échelonne de 499,70 € à 1 927,55 €, et pour les bateaux logements, de 472,85 € (bateaux de moins de 5 mètres) à 1 841,75 € (bateaux de 12 à 16 mètres).

Ce qui reste, même avec une facturation plus exacte des consommations, un mode de logement très peu coûteux.

D'autant que les habitants de la Garonne ne sont pas astreints aux taxes foncières, personne n'ayant adapté le principe d'Archimède à la fiscalité locale. Mais encore faut-il avoir le pied marin, ou en tout cas fluvial.


==============================================

Quelques photos du port de Bègles tirées de















30/12/2010
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres