Le blog du Port Ariane

Le blog du Port Ariane

Arthus (tunnel de Malpas) et Blanchette (Le Lez) même combat?

1er novembre 2010
Source principale de l'article: + recherches internet.

Figure de la cité, la tombe de Blanchette toujours fleurie

Qui était donc Blanchette et qui se souvient encore de lui pour perpétuer une tombe fleurie ?

Une tombe aux armoirie de la ville et une inscription pour remémorer son dévouement pour la population : «Figure de notre cité, Emilien Fleriac, dit « Blanchette"  lors des crues du Lez en 1933, alerta la population et ainsi sauva bien des vies humaines. En 1955 il fut victime du fleuve. La population reconnaissante ».

Né en 1888 en Martinique, Emilien Flériac a été appelé sous les drapeaux en 1914 pour défendre sa lointaine patrie. Il fut démobilisé à Montpellier en 1930.

Affublé du surnom de Blanchette, cet homme quelque peu original était bien sympathiquement connu de tous. Pauvre colporteur noir, philosophe à sa manière, il vivait dans une cabane, plutôt une tanière, construite près du pont au bord du Lez. Comme l'homme était grand et fort, les castelnauviens lui faisaient porter les sacs de pommes de terre, l'eau…mais sa grande spécialité était de vider les caves et les greniers.

Blanchette s'endormait avec un clairon sous l'oreiller en prévision d'une « lézade », autrement dit un monstrueux caprice du Lez, capable de tout emporter.

En pleine nuit du 26 septembre 1933, le Lez déborda, anéantissant tout sur son passage, notamment la guinguette de Monplaisir. Selon la légende, Blanchette couru vers Castelnau, sonnant du clairon, frappant aux portes pour réveiller une population endormie, sauvant ainsi de nombreuses vies humaines.

A dater de ce jour-là, il était devenu célèbre et populaire. Chaque fois que le Lez fut en folie, Blanchette réussit à se sauver jusqu'à cette nuit du 1er au 2 décembre 1955 où une crue soudaine du fleuve finit par l'emporter. Jean Fournier, maire à l'époque, a fait à Blanchette des obsèques émouvantes suivies par une population recueillie.

<============fin article midi libre=============>




Cette histoire et cet homme m'ont de suite fait penser à cette légende du tunnel de Malpas, celle qui raconte l'histoire d'Arthus cet ouvrier du Canal du Midi qui a fini ses jours en ermite dans le tunnel.

====> Le tunnel de Malpas.

Rappel de la légende: En rentrant chez lui après une quinzaine d'année de travail sur le canal du midi, Arthus aurait retrouvé sa femme dans les bras d'un autre homme, ses amis l'auraient aussi oublié. Dans sa tristesse il aurait donc décidé de vivre en ermite dans le tunnel de Malpas qu'il avait contribué à percer. Vivant de la générosité et de victuailles des bateliers de passage il décèdera dans le tunnel. Il est toutefois toujours conseillé de lui donner quelque chose à manger lors de nos passages. En effet, il hanterait toujours les lieux et l'ignorer porterait malheur! Les pièces en euros jetés sous le tunnel seraient aussi acceptées! ;)

 

Anecdote, le légende au cours de l'histoire:

Les anciens bateliers, à l'époque où le tunnel voyait encore passer des péniches de commerce (avec équipage), prenaient plaisir à faire préparer à leur mousse un panier de victuailles pour Arthus. Ce dernier étant bien sur absent, le panier était ensuite partagé entre les membres d'équipage dans la convivialité.

 

En haut dans la voute, la cache d'Arthus?





01/11/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 176 autres membres